Targhan
ATARI ST
Hits

Ahhh les fameux tests de jeux dans TILT magazines, époque de notre enfance où les testeurs ne devaient pas jouer plus de 5mn aux jeux qu'ils devaient noter ! Sauf qu'on le savait pas ! On va rétablir tout ça et rendre à Targhan ce qui appartient à Targhan !

Musique : Michel BAILLOT - Graphisme : Pascal Einsweiler & Christophe FAGOT

Programmation : Michel PERNOT (rien à voir avec Jean-Pierre on est bien d'accord!)

 

J'ai quand même lu quelques tests sur Targhan comme dans TILT magazine (numéro 66) qui lui reprochait sa maniabilité au niveau des commandes (wtf ??). Et de façon très contradictoire ce même Alain Huyghues-Lacour faisait les éloges de Barbarian II sur CPC, qui lui, était pour le coup d'une maniabilité à chier et buggé à certain endroits (Targhan sortait peu de temps après Barbarian II sur ST). Au même moment le magazine Génération 4, notait le même jeu à 95% ... Deux poids deux mesures ... OK ce jeu fut sorti par une équipe française nommée Silmarils (rien à voir avec le groupe de rock français du même nom).

Mais comme le suçage de boules devait certainement exister dans le microcosme vidéo ludique français... Rien n'est crédible à mes yeux alors autant y jouer soi-même pour se faire sa propre opinion, tu ne crois pas ?

Allons-y ! Bon déjà le truc qui me casse les couilles, ce sont les temps de chargements du jeu (4 minutes au minimum et je n'ai pas compté le chargement de l'écran de la version craquée par les Replicants car impossible de trouver la version STX du jeu à l'époque). En tout cas l'accueil est sympathique, les auteurs ont dévié du protocole habituel des menus.

Aucun fusil de chasse, putain de chouette !

 

en nous proposent littéralement de, soit frapper sauvagement la touche L pour charger une partie, soit de défoncer doucement la barre d'espace pour commencer le jeu. Après un autre temps de chargement on peut enfin commencer à jouer (je te conseille de faire une savestat dès que le jeu commence pourne pas te faire chier à le recharger à chaque fois ... Bon si tu joues sur un vrai Atari ST c'est mort). Première impression c'est que les décors sont absoluement magnifiques : Targhan s'anime de façon très fluide, mais pour une version 16 bits j'aurai aimé que les mouvements soient un poil plus naturels.

 


On aperçoit la faune sauvage vivre dans ces magnifiques décors de forêt, des écureils, des oiseaux ... On y trouve énormément de détails et on sent que le jeu à vraiment été travaillé en ce sens même si parfois certains écrans n'ont pas de fils conducteur.

Petit détail qui tue, Targhan passe devant et derrière les décors, ça donne une superbe impression de profondeur. Pour plus d'immersion, les auteurs du jeu ont crû bon nous mettre une chouette en fond sonor qui vient nous hululer à la tronche sans arrêt et ça, ça devient super chiant à la longue ! (Dommage qu'on puisse pas la flinguer cette chouette à la con !). Un autre reproche que je ferai, c'est le cri de Targhan quand il envoie un coup d'épée ... Vu le nombre de coups dont on a besoin pour venir à bout d'un ennemi (sans compter les coups dans le vide) franchement, c'est super lourd  au bout d'un moment.

Les commandes sont très simples, et intuitives (n'est-ce pas môssieur Lacourt ?), pour le moment je n'ai même pas eu à regarder dans le manuel du jeu, l'évidence est là.

D'ailleurs le manuel est clair, il explique parfaitement l'utilité des touches de fonction permettant d'utiliser les 6 objets de l'inventaire.

Il y a plusieurs façons de crever comme une merde !

Les premiers ennemis ne sont pas très difficiles à vaincre, on peut même constater qu'en se mettant à une certaine distance, l'ennemi avance puis recule comme pour tâter le terrain sans pouvoir prendre de coup.

Mais il suffit à Targhan d'avancer de juste quelques pixels pour être à porté de l'ennemi mais aussi pour pouvoir le toucher... Intéressant .... 

D'ailleurs les ennemis réagissent en fonction du test de la touche fire de la manette, quand celle-ci est relachée. Ils viennent vers toi, dès que tu la maintiens, sans même dégainer ton épée ils restent en arrière. Bon OK, là on fait mumuse ! C'est bien gentil mais il parle de quoi ce jeu et il faut faire quoi ?? Je vais pas te faire un résumé de l'histoire, tu iras lire le manuel, mais en gros on incarne un homme appelé Targhan et il faut tuer le vilain méchant qui répend le mal et qui est planqué dans son chateau.

Tout au long du jeu, des parchemins sont à trouver et à lire afin de savoir quoi faire. Car c'est bien beau mais si on ramasse des objets sans avoir une idée de leur utilité ... à moins d'un coup de bol ... Donc ces parchemins sont importants !

Quelques statues d'un dieu sont présentes dans le jeu et permettent de sauvegarder ta partie. Et heureusement, car le jeu est vraiment pas facile, on peut se retrouver vite bloqué, suite à un chemin sans issu, ou coincé dans une grotte ... Bref sauvegarde autant que tu peux !

 


Targhan devra donc traverser différents lieux qui sont à peu près au nombre de 5. À savoir, la fôret, les grottes, les montagnes (avec les nains), un palais ou temple satanique puis un chateau dans lequel il faudra affronter le boss final. Il est possible que certains éléments n'apparaîssent pas dans certaines pièces si tu n'as pas le bon objet, je pense au téléporteur. Il m'est arrivé d'être bloqué dans le jeu à cause d'un objet ou pouvoir à la con ! Ah au fait, y'a parfois des ennemis un peu différents et ça rythme l'aventure, tu pourras trouver des dragons, mais aussi des sorciers ou mages maléfiques qu'il faudra éliminer. Certains se transforment en chauve-souris une fois mort. Donc faut faire gaffe !
D'ailleurs ce magnifique dragon, garde un pendentif, il faut ruser et jouer avec le timing pour s'en tirer sans subir de dégat ! Contrairement aux enemis lambda du jeu ceux ci sont assez facile à vaincre, souvent un seul coup suffit (sauf pour les dragons qui sont immortels).
 
Et c'est pas fini, on a, à un certain stade du jeu, genre des téléporteurs, mais surtout les fioles que peut boire Targhan ont toutes un pouvoir particulier ... Celles que l'on rencontre souvent sont basiques : soit on fait le plein d'énergie, soit ça te tue.
 
 
 
Arrivé au palais, y'a des fioles qui te permettent de te transformer en «minipouce», pratique pour rentrer dans un trou de souris, ou celles qui te transforment en crapaud et aussi d'autres pour y voir dans les grotte sombres ! Bref les auteurs du jeu n'ont pas manqué d'imagination ! Quant au boss final, j'ai bien rigolé, je comprends pas, pourquoi fait-il un bruit de crapaud quand il envoie ses attaques ??

En définitif, Targhan est un très très bon jeu ! La difficulté est très bien dosée. Bien évidemment le jeu ne se laisse pas faire, mais on finit par passer les différentes étapes de la quête. Gros point faible, les bruitages, souvent chiants ou pas bien choisis ... Mais bon il ne faut pas s'arrêter à ça, j'ai été jusqu'au bout du jeu, et j'en garde une superbe expérience ;)

 

Zisquier

 

 

Attachments:
Download this file (targhan_disquette.jpg)targhan_disquette.jpg[Scan des disquettes]98 kB2020-06-21 13:37
Download this file (Targhan_front2.jpg)Targhan_front2.jpg[Scan recto de la boite (bientôt avec verso)]15 kB2020-06-21 13:37
Download this file (targhan_notice_fr.pdf)targhan_notice_fr.pdf[Notice française]1144 kB2020-06-21 13:38
Download this file (targhan_notice_uk.PDF)targhan_notice_uk.PDF[Notice anglaise]8182 kB2020-06-21 13:41
Download this file (Targhan_UK (Disk 1 of 2).stx)Targhan_UK (Disk 1 of 2).stx[Disquette 1 (UK)]944 kB2020-06-21 13:45
Download this file (Targhan_UK (Disk 2 of 2).stx)Targhan_UK (Disk 2 of 2).stx[Disquette 2 (UK)]902 kB2020-06-21 13:47